Le Yoga

On n’est pas une goute d’eau dans l’océan, mais tout l’océan dans une goute, Rumi.

Se reconnecter au présent

Le yoga est un chemin spirituel qui ouvre notre regard face à la vérité et à notre puissante essence. On gaspille beaucoup d’énergie en utilisant le mental pour nous relier à la réalité. Il faut penser que celui-ci voyage entre le passé (notre mémoire et sa réaction via les pensées) et le futur (les projections, les ambitions). Ainsi la pensée n’est jamais novatrice ni libre car elle est fragmentaire (le résultat de nos expériences, mémoire et savoir). De ce fait, le présent n’est qu’un passage vers l’avenir, mais pas quelque chose que l’on savoure et que l’on vit vraiment. En même temps et dans toute cette confusion et ce gaspillage d’énergie, on retrouve aussi la puissante emprise de l’ego. Celui-ci avec ses peurs, ses angoisses et ses incertitudes nous fait poser des racines encore plus profondes dans cet état de souffrance et de confusion. On déambule avec la tête remplie de préjugés, de critiques envers nous-mêmes, des remords, des ambitions…

Mais, qui sommes-nous dans cet instant présent? La réponse n’est pas simple mais ce qui est clair est que si l’ego est une construction de la pensée, nous ne pouvons pas nous y identifier. On le fait pour des raisons compréhensibles de sécurité, d’assurance, de besoin d’appartenance ou de possession, mais il doit y avoir quelque chose de plus grand et pas si fragmentaire, quelque chose qui nous unisse et pas qui nous sépare. Le yoga est donc l’outil qui va nous permettre d’apaiser le mental et les tourbillons de l’esprit pour y voir plus clair. C’est dans ce sens que Patanjali dans ses Yoga Sutra nous dit que le yoga est:

« Citta Vittri Nirodha », le yoga est le contrôle des activités ou fluctuations du mental.

D’un autre côté, il va nous procurer un détachement de l’égo. Ainsi grâce à lui on va pouvoir retrouver le  vide et le profond silence qu’il y a en nous. Il va donc nous libérer de  la dépendance, de l’attachement et du besoin d’expérience, ainsi que nous ouvrir au vrai moment présent et à la prise de conscience de notre vrai potentiel. En d’autres termes le Yoga nous amène sur un chemin spirituel qui nous invite à nous connecter au présent, à la présence de notre corps et à notre respiration. Grâce à cela, on peut retrouver notre potentiel en tant qu’être humain et nous libérer de toutes les limitations que nous-mêmes nous nous imposons.

Ses bienfaits au niveau physique

Le yoga aide à endoctriner le corps, élément primordial et prioritaire avant de pouvoir endoctriner le mental indiscipliné. Une pratique assidue permet d’avoir u corps bien équilibre, fort et flexible.

Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie de l’habiter, proverbe chinois.

 Ainsi le yoga:

  • Combat le vieillissement en libérant des antioxydants et des hormones (comme la mélatonine). Malgré que l’oxygène nous donne la vie, l’oxygénation entraine le vieillissement, une perte d’élasticité des tissus.
  • Améliore la capacité respiratoire et fait fonctionner correctement le diaphragme. Il faut tenir en compte que celui-ci a des piliers ou prolongations qui s’insèrent dans d’autres parties du corps (surtout les lombaires). De ce fait une mauvaise respiration peut avoir des incidences aux lombaires, aux hanches, aux côtes et même aux cervicales.
  • Normalise tous les systèmes en cas de contraction due au stress. Avec le stress le diaphragme se contracte  et descend. De ce fait il comprime tous les organes abdominaux qui se trouvent en dessous (fois, pancréas, estomac, intestins…) ainsi que contracte ses hiatus (ou orifices) par où passent des structures comme l’oesophage, l’artère aorte ou des plexus nerveux.
  • Renforce les os grâce à une normalisation des systèmes hormonaux (qui se chargent de la  minéralisation et la création des os).
  • Améliore la proprioception, c’est-à-dire, la fonction sensorielle des os (savoir où sont les hanches, les poignets… en ayant les yeux fermés).
  • Assouplit la colonne et génère des espaces aux disques intervertébraux afin d’éviter des hernies et des protrusions discales. La force de la gravité avec le temps comprime les disques car la colonne ne peut plus générer des espaces entre eux.
  • Rétablit une bonne circulation du prana (énergie vitale) qui circule par le sushumna (canal principal).

En même temps, le fait de travailler avec la respiration Ujjayi et la chaleur qu’elle génère, va nous procurer:

  • Eliminer des impuretés et des toxines. Ceci va permettre de pouvoir nous insuffler ou remplir de vie et d’énergie nouvelle.
  • Protéger les muscles et éviter des blessures. La chaleur va nous faire relâcher ou ramollir les muscles, ce qui en plus va nous permettre d’aller plus loin dans les postures.
  • Augmenter la vasodilatation des artères et optimiser la circulation sanguine. Il faut penser que la chaleur est une vasodilatatrice très puissante qui va faire augmenter le diamètre des veines et, par conséquent, améliorer la circulation du sang oxygéné dans tout l’organisme.