Pranayama

Le Pranayama

Il s’agit du quatrième échelon du Raja Yoga ou Ashtanga (aussi connu comme « technique du souffle »). Son contrôle va nous permettre d’avancer vers le but ultime du chemin spirituel, « l’inhibition des modifications du mental » (I.2 des Yoga Sutra de Patanjali). Effectivement ça va nous permettre de nous recentrer vers nous-même, de nous déconnecter de l’extérieur et d’intérioriser.

Nonobstant, le travail du souffle va au-delà de cette dimension plus spirituelle car il nous permet de :

  • Travailler sur nos émotions, car la respiration est liée aux émotions.
  • Se reconnecter au moment présent. Il faut penser qu’entre la pensée et l’action il y a toujours un vide qui nous fait gaspiller beaucoup d’énergie et nous éloigne du présent. La connexion avec la respiration va permettre de remplir ce vide tout en contrôlant la pensée. Le II.2 (HYP) nous dit « lorsque le souffle est agité, l’esprit est agité. Lorsque le souffle est immobile, l’esprit est immobile (…) ».
  • Prolonger l’espérance de vie, car on apprend à faire moins de respirations. Une personne normale peut respirer entre 12 et 15 fois par minute, une qui pratique le yoga peut descendre à 3 ou 4.
  • Apaiser le cœur en le faisant battre moins vite.

Consignes

  • Ce cours sont donnés les jours de pleine ou nouvelle lune en remplacement du cours Mysore.
  • Ce cours sont ouverts à tout le monde.