Méditation

La Méditation

Il s’agit du septième échelon du Raja Yoga ou Ashtanga (aussi connu comme « Dhyana« ). Il s’agit d’un état de silence, de paix, de vide ou de conscience. Cet état est le produit de l’observation de la posture (assana), de la respiration (pranayama) et de l’intériosisation des sens (prathyhara).

Ces trois éléments vont nous aider à focaliser le mental (dharana) et l’éloigner de toutes les distractions que la vie actuelle procure. Des distractions qui nous conditionnent notre présent, nous créent du stress et nous mènent à vivre inconsciemment, guidés par des réflexes, actions automatiques et une manque d’ouverture à ce qu’est le vrai présent.

Dans ce sens Suzuki Roshi nous dit:

l’incertitude, ou ne pas savoir ce qui se passe.

L’imprévisibilité, ou ne pas savoir ce qui va se passer demain.

La complexité de tout étant si interconnecté.

La vie, est comme monter sur un bateau qui s’apprête à prendre la mer et à couler.

Démystification

Il faut tenir compte que la méditation n’est pas:

  • Un état transcendantal (vouloir voir des images, des lumières ou des sons astrales). Elle prétend nous faire plus conscients de la non dualité existente entre objet et sujet.
  • Une pratique mystérieuse. Il s’agit d’une pratique qui cherche l’observation du Soi, qui travaille avec tout l’être. Cette observation ne peut pas se comprendre avec des mots, seulement on peut la vivre, l’expérimenter. 
  • Une abstraction de la réalité. Il ne s’agit pas de mettre la tête en blanc (ne pas penser, rêver éveillé, se laisser évader en pensée…). L’état naturel du mental est la réflexion, donc inutile de s’y battre. De ceci, la méditation est tout le contraire. Elle implique un « prêter attention », « être conscient de ». C’est précisément ceci qui va nous aider à nous connecter avec la réalité.
  • Un geste d’égoïsme. Le fait de vouloir vivre consciemment est tout le contraire. Ainsi observer son propre mental (ses émotions, ses préjugés, ses tensions, son instabilité…) va nous permettre d’en être plus conscients et de pouvoir tisser des relations authentiques avec les autres.
  • Une évasion spirituelle ou une relaxation physique. Il ne s’agit pas de vouloir anesthésier la douleur que le fait de vivre engendre, mais de de pouvoir le voir sous un autre angle pour ainsi pouvoir le défaire. 

Les bienfaits

A niveau physique:

  • Améliore et équilibre tous les systèmes:
    • Musculaire: relâche les tensions et renforce le corps.
    • Nerveux: relaxe le système nerveux centrale.
    • Digestif: soulage des difficultés gastrointestinales.
    • Cardiovasculaire: fait diminuer la pression sanguine.
    • Immunitaire: potencie la production d’anticorps.
    • Respiratoire: augmente le niveau d’oxygen dans les tissus et freine la détérioration naturelle des cellules.

A niveau mental:

  • Réduit et libère le stress, en minimisant les effets négatifs de l’anxiété et de l’angoisse.
  • Améliore le bon fonctionnement du cerveau.

A niveau personnel:

  • Réduit les réactions automatiques de stress et augmente la concentration et l’observation consciente. Ceci va nous permettre de:
    • Observer nos pensées, émotions et sensations avec du calme, intégrité, cohérence et compassion.
    • Etre plus créatifs au moment de chercher des solutions à des conflits, et à minimiser la réactivité (les réponses automatiques et inconscientes).
    • Détecter des signaux physiques, émotionnels ou mentales, pour ainsi prévenir des situations de conflit.
  • Créer des habitudes et des mode de vie sains.
  • Accepter la réalité telle qu’elle est, en se réjouissant du moment présent.

A niveau professionnel:

  • Tisser des relations autentiques .
  • Créer et soutenir des habitudes de travail saines.

Consignes

  • Ces cours sont proposés les mardis de 20h à 20h30.
  • Ils sont ouverts à tout le monde.
  • En ce qui concerne la tenue il est conseillé de porter des vêtements souples, sans ceinture, sans beaucoup de bijoux…
  • Si vous avez un coussin ou zafu de méditation, ou un banc vous pouvez l’apporter. En cas contraire le Studio en a à votre disposition.
  • Pour assister à ce cours il faut seulement avoir de la curiosité, de la patience, et l’envie de faire confiance. Au même temps il faut aussi l’envie de lâcher-prise et de non-jugement. Ceci va permettre de pouvoir sortir d’un cadre conceptuel de suppositions et de préjugés personnels, pour ainsi créer un état de présence, d’ouverture et d’acceptation.
  • Ce cours est gratuit pour toute personne ayant un abonnement valide au Studio (hors détenteurs d’une semaine découverte).