Silent Local Group

 

Eckhart Tolle

Eckhart Tolle est un enseignant spirituel et auteur de plusieurs livres (« le pouvoir du moment présent » et « Nouvelle Terre », entre d’autres), qui connut à l’âge de vingt-neuf ans une transformation intérieure qui a radicalement modifié le cours de sa vie.

A l’égale de lui, tout le monde (à un moment ou à un autre) sent à l’intérieur de soi une espèce de friction, un malaise envers qui l’on est ou plus correctement ce que l’on croit être. Ainsi, on ne se sent pas bien avec soi-même, on ne s’accepte pas, ou même on se déteste. Cette friction nous montre qu’il y a deux « je », le « Je » et le « je ». Ceci prouve que l’on n’est pas l’ego, le « je », car une autre entité (« Je ») avec une voix plus fluette nous donne des signes d’insatisfaction ou malaise. De cette manière, il faut découvrir « le véritable moi (« Je »), qui se trouve en quelque sorte derrière notre corps physique, nos émotions changeantes et notre mental bavard ». A partir de cette évidence, Tolle nous parle de l’importance de vivre le moment présent. Dans ce sens il met de la lumière dans des sujets comme l’ego, le corps physique, le silence, le lâcher-prise, le vide, le temps…

En base à ses enseignements, partout dans le monde plusieurs personnes on crée des groups de silence afin de méditer avec ses paroles et essayer de retrouver le germe de l’illumination que nous portons tous en nous, ce qui veut dire retrouver notre vrai nature qui se cache sous les noms et les formes.

            Concernant ces groupes, on peut préciser deux choses. D’un côté on est des groupes de silence car c’est en lui que le non-manifeste est présent. Dans ce sens il faut penser que « tous les sons naissent du silence, retournent y mourir et y évoluent pendant leurs durées de vie. Seul le silence permet au son d’exister ». En conséquence, c’est grâce au silence que l’on pourra devenir présent et retrouver le calme. D’un autre côté, on utilise le yin yoga comme préambule aux séances. Le yoga, travail du corps, on pourrait croire qu’il nous éloigne de notre essence, car le corps n’est qu’une illusion (on est quelque chose de beaucoup plus profond que cette enveloppe). Malgré ceci, Tolle nous invite à « habitez son corps » et pas à se détourner de lui, car c’est derrière lui que se dissimule la splendeur de la réalité essentielle et immortelle de ce que l’on est. Dans ce sens il nous dit : « si le maître est absent de la maison, toutes sortes de personnages louches viendront y squatter. Si vous habitez votre corps, les invités indésirables auront de la difficulté à y entrer ».

Déroulement des sessions

  • Pratique du Yin Yoga (plus d’informations plus bas).
  • Une méditation silencieuse de 10 à 20 minutes.
  • Lecture, écoute ou visualisation d’un support audiovisuel durant 1h ou plus.
  • Une méditation silencieuse de 10 à 20 minutes.

Appart la séance de yoga qui est guidée, les sujets, vidéos, débats… sont choisis à tour de rôle par les assistants. Dans ce sens, il n’y a pas de « leader » ou quelqu’un qui va vous endoctriner ou vous faire la leçon. Ce que l’on recherche c’est un partage qui puisse nous relier et nous donner de l’énergie positive. C’est pour cette raison, que participer dans ce groupe de silence est gratuit et seulement un PAF de 10€ est demandé à ceux qui désirent pratiquer le yin yoga avant le début de la session. Bien entendu, il est tout aussi possible d’assister à la séance de yin yoga et ne pas rester à la méditation en silence (ou l’inverse). Dans ces cas, prévenez-nous afin de pouvoir ouvrir des nouvelles places.

Réserver

Yin Yoga

Selon la philosophie chinoise la vie se présente par l’équilibre du yin (noir) et du yang (blanc).  Il s’agit de deux forces ou deux extrêmes opposés d’un tout qui coexistent ensemble, qui sont en constant mouvement et à l’origine de tout ce qui se produit dans le monde.

D’un côté le yang est le mouvement vers l’extérieur ou la forme, c’est-à-dire l’énergie de faire que les choses succèdent. De son côté le yin est le mouvement vers l’intérieur, l’énergie qui permet que les choses succèdent à temps. Etant donné que dans la vie de tous les jours nos activités sont plus yang que yin, le yin yoga prétend rétablir l’équilibre en faisant un travail vers l’intérieur, vers l’espace d’où tout peut surgir.

 

De cette manière le yin yoga consiste à garder les postures longtemps afin d’à partir de l’incommodité qui peut s’instaurer, y retrouver la quiétude mentale. Ceci peut paraître étrange, mais le fait de sentir cette incommodité va nous permettre de pouvoir observer comme autour d’elle il y a un espace beaucoup plus vaste. Ainsi on ne va pas de battre contre elle ni y opposer quelconque résistance, mais simplement essayer de plonger plus profond pour y retrouver la quiétude, le silence et le vide du tout surgit.

 

Certainement cette pratique on pourra l’appliquer à la vie de tous les jours. Ainsi quand on a des défis physiques, émotionnelles, mentales, avec des personnes ou des situations… il ne faut pas devenir une entité réactive à aucun d’eux, on ne doit pas se voir contrôlé ni dominé par eux, mais inviter la naissance d’un état de conscience qui puisse les transcender. La conscience de cette présence va donc nous permettre de prendre conscience que chaque moment est tel qu’il est.